RÉFLEXOLOGIE PLANTAIRE
L'art de prendre soin de soi

ORIGINES

Le pied, partie du corps qui sauvegarde la santé

​La réflexologie est une médecine traditionnelle chinoise. Elle revendique cinq mille ans  d'existence. Les Chinois ont toujours considéré que le pied était à la fois sentinelle et porte-parole de la santé physique et mentale.

Des origines anciennes

Thérapie ancestrale, la réflexologie trouve ses racines au cœur des anciennes civilisations de Chine, d’Inde, d’Égypte, du Tibet, d'Amérique du Nord, d'Afrique... Certains lui attribuent 5000 ans d’existence.

En Chine, véritable doctrine réflexologique, elle est intégrée à la bible médicale (Le classique de médecine interne de HuangDi) sous la forme d'un texte médical : « La méthode d’observation des orteils ». L'étymologie du mot « pied » signifie littéralement "partie du corps qui sauvegarde la santé". Le pied est donc la partie du corps qui favorise la bonne santé mais aussi, sa partie spirituelle : « toucher le pied, c’est toucher l’âme de la personne ».

En Égypte, un pictogramme datant de 2330 ans av. J.C. est  découvert à l'entrée du tombeau d’Ankhmahor, médecin du pharaon de Sakkarah. Il représente des thérapeutes en train de manipuler des pieds et des mains.

Pour les indiens d'Amérique du nord, la « pression-réflexe » appliquée aux pieds est la méthode curative courante.

Quoi qu'il en soit, c'est à partir du Moyen-âge que la notion de "zone réflexe" naît.

À la réflexologie moderne

En Europe, à la fin du XIXe siècle, Ivan Pavlov (1849-1936), prix Nobel de médecine en 1904, s'inspire d'études neurologiques pour avancer sa théorie selon laquelle, il existerait une relation directe entre un stimulus à une réaction.

En Amérique du Nord, au début du XX siècle, le Dr William Fitzgerald (1872-1942), spécialiste en ORL, est à la recherche d’une méthode d’anesthésie pour ses patients devant subir une opération chirurgicale. En se basant sur la digitopuncture, il constate qu'en exerçant une pression sur des zones spécifiques du corps, cela diminue considérablement la douleur des patients.

Dés lors, à force d’études et d’expérience, le Dr William Fitzgerald établira une théorie selon laquelle, notre corps peut être divisé en zones énergétiques de la tête vers les pieds, permettant ainsi de placer les terminaisons nerveuses des organes dans les pieds. Ainsi, un massage précis de ces zones appelées "zones réflexes", aurait un effet stimulant sur les organes internes.

En 1917, Dr William Fitzgerald rédige et publie ses découvertes dans un ouvrage : « Zone Therapy », devenu aujourd’hui une référence pour la réflexologie. Le Dr William Fitzgerald est reconnu pour être le père fondateur de la réflexologie du pied moderne, au tout début du XXe siècle.

 

Puis, à la réflexologie grand public

Son travail sera complété par Eunice Ingham, physiothérapeute décédée en 1974, qui après de longues années de recherche, rédigera deux livres et élaborera les planches des zones et points réflexes des pieds et des mains, faisant encore référence aujourd'hui. Grâce à cette cartographie, elle a attiré l’attention du public sur les principes scientifiques de la réflexologie.

Eunice Ingham a également fondé la première école de réflexologie, l’International Institute of Reflexology. Elle poursuivra ses travaux jusqu'à sa mort et mettra au point la technique particulière du « toucher-réflexe » utilisé aujourd’hui et appelé « la chenille ».

Actuellement

Quatre méthodes de réflexologie sont retenues :

  • La méthode chinoise, technique de digitopression, basée sur la médecine traditionnelle chinoise

  • La méthode thaïlandaise qui utilise des petits outils en bois pour exercer les pressions

  • La méthode sud-africaine qui est beaucoup plus douce et qui intègre la dimension émotionnelle

  • La méthode américaine qui suit les principes physiologiques établis par la médecine occidentale.

C'est par le Larousse que le mot "réflexologie" entrera dans le dictionnaire français, en 2005.

Compte tenu de la loi du 30 Avril 1946 et du décret 60669 du 4 Juillet 1960, de l’art. 489L et de l’arrêté du 08 Octobre 1996, les services prodigués par Madame Fiorella Currieri ne sont nullement des massages médicaux ou de kinésithérapie mais des techniques de bien-être dans la relaxation physique et la détente, libératrices de tout stress.

W-LOGO-SPR-2018-200px-carré.png
  • Facebook

Liens utiles

©2020 - Edité par Fiorella CURRIERI. Créé avec Wix.com